La rénovation de la toiture n’est pas uniquement un souci d’esthétique. Elle garantit également des années de confort et de tranquillité pour tous les occupants. Pour y parvenir, un entretien régulier est de mise. Cet entretien s’accompagne généralement d’une protection professionnelle et durable. Mais, quelles sont les étapes à suivre pour rénover sa toiture ? Éléments de réponse.

Le nettoyage complet de la toiture

Pour rénover une toiture, il faut passer par plusieurs étapes, qui commencent par le nettoyage complet du toit. Le nettoyage complet élimine toutes les mousses, les algues et les champignons. Cette étape permet également d’éliminer les dépôts de pollution salis sur les matériaux de couverture. Pour éliminer efficacement ces nuisibles, les professionnels, comme les toitures Bernard, pulvérisent un nettoyant professionnel conçu spécialement pour la rénovation de la toiture.

Le nettoyant professionnel décroche littéralement les champignons et les végétaux qui se sont incrustés sur le toit, tout en évitant les effets néfastes d’un brossage manuel. Pour redonner un nouvel éclat à la toiture, rien de mieux qu’un simple lavage à partir de l’eau chaude sous pression. Sans cette étape, la réparation des tuiles altérées et leurs déplacements seraient inefficaces, voire même impossibles.

L’assainissement de la toiture

La rénovation de la toiture ne concerne pas uniquement au nettoyage du toit. Certes, le nettoyage du toit a permis d’éliminer les mousses sur la partie visible, mais la surface du toit cache toujours des germes microscopiques. Pour les éliminer, il est indispensable de travailler en profondeur. D’ailleurs, la rénovation de la toiture est une opération vaine si les germes ne sont arrachés totalement. En quelques semaines, les mousses envahiront certainement le toit. Voilà pourquoi, l’application d’un traitement anti-mousse désinfectant et assainissant est une étape indispensable. Cette application élimine les micro-organismes. Après l’application d’un tel traitement, les germes seront débarrassés et le toit sera protégé très longtemps contre l’arrivée des nouvelles mousses, par le biais de l’action préventive du traitement anti-mousse.

La finition de la rénovation de la toiture

Une fois le nettoyage du toit et la désinfection terminée, il est maintenant temps de s’attaquer à la dernière étape : la finition de la rénovation. Pour cela, deux options s’offrent aux occupants : une finition incolore ou une protection colorée.

La protection incolore est conseillée si les occupants ne souhaitent pas changer la couleur d’origine de son toit. Dans ce cas, le professionnel optera pour une protection hydrofuge incolore : elle ne change pas la configuration de surface, tout en protégeant les matières contre l’humidité. De cette manière, l’eau ne peut plus s’infiltrer dans les matériaux de couverture. Ainsi, ce traitement évite l’arrivée de végétaux et des mousses.

En outre, étant donné que la rénovation est une opportunité en or pour offrir une nouvelle tête à son toit, pourquoi ne pas opter pour une protection colorée ? En plus d’être une protection colorée, ce traitement protège également le toit contre l’humidité. Grâce à ce traitement, le toit devient autonettoyant, car l’eau emporte les salissures et les poussières.